hydrosol armoise

25,00

une eau aromatique qui aide à la régulation du cycle menstruel.

ACHETEZ 4 ET OBTENEZ LE 5E GRATUITEMENT !
(ajoutez 5 produits au panier avec le code promo
MULTI-HYDROSOLS pour profiter de la remise)

En stock (peut être commandé)

une eau aromatique qui aide à la régulation du cycle menstruel.

Certification

* biologique certifié par FR-BIO-10 – 100% bio et naturel

utilisation

5 cuillères à soupe par litre et demi d’eau à boire dans la journée

Ingredients

100 % hydrosol bio d’ armoise

Volume

1000ml

une boisson aromatique qui aide à la régulation du cycle menstruel, améliore la circulation, diminue les migraines

artemisia provient d’artémis, la déesse de la chasse et la protectrice des femmes et des jeunes vierges. fille de zeus et de léto dans la mythologie grecque, artémis est très souvent symbolisée avec son arc doré et ses flèches d’argent, attributs qui lui permettent d’être en adéquation avec son rôle de chasseresse. elle a fait le souhait de rester vierge et chaste toute son existence, comme une nymphe, elle était ainsi considérée comme la déesse protectrice de la jeunesse. elle est aussi parfois représentée avec le croissant de lune.

hippocrate (médecin grec, 4ème siècle avant j.-c.) et dioscoride (médecin, pharmacologue et botaniste grec du 1er siècle), avaient identifié l’armoise comme la plante féminine par excellence. 

l’armoise est liée aux problèmes féminins.

les premières utilisations de l’armoise remontent à l’antiquité. cette plante herbacée, originaire des régions tempérées comme l’europe, l’amérique du nord et l’asie, a été à l’époque associée à la femme et à ses problèmes de santé. la plante pousse sauvage dans de nombreux pays du monde et abondamment dans toute l’europe du nord. 

l’armoise est une plante vivace, ligneuse, qui atteint jusqu’à un mètre de hauteur. ce petit arbuste au feuillage persistent s’apparente à l’absinthe. ses feuilles, d’environ dix centimètres de longueur, sont longues, blanches argentées et soyeuses. ses fruits se présentent sous forme d’akènes glanduleux. la floraison a lieu entre juin et juillet. 

on distille la plante entière, feuilles et fleurs. rare, l’huile essentielle n’est jamais utilisée. 

la découverte des bienfaits thérapeutiques de l’armoise, appelée autrefois ” ponema ” par les gaulois, ne date pas d’hier. cette plante herbacée est réputée pour son pouvoir fortifiant. c’est aussi un excellent stimulant digestif, antispasmodique, anti-inflammatoire, diurétique, antifongique et un puissant antibactérien.

l’armoise est aussi présente dans la pharmacopée de la médecine traditionnelle chinoise depuis des centaines d’années : elle était déjà indiquée dans le traitement des fièvres liées au paludisme dans certains recueils très anciens. 

en usage interne, l’armoise est connue pour soulager les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs viscérales, sensations de distension, flatulences. elle stimule la sécrétion du suc gastrique, favorisant ainsi l’appétit. c’est un puissant vermifuge : elle élimine les vers intestinaux.

utilisée en friction, l’armoise soulage les maux de ventre, les douleurs thoraciques et les contractions musculaires ressenties au niveau des membres inférieurs, après des efforts physiques intenses. 

elle aide aussi dans le traitement des phlébites et des varices en stimulant la circulation sanguine, luttant ainsi contre les jambes lourdes. 

la diffusion de ses huiles essentielles calme les crises d’épilepsie. 

en aromathérapie, l’armoise est connue pour ses propriétés anticatarrhale, mucolytique, anti-inflammatoire, antispasmodique, régulateur menstruel, antiallergique et cholérétique.

traditionnellement, elle s’utilise dans les cas de bronchite, asthme, insuffisance biliaire, règles douloureuses ou irrégulières… 

cette plante aux multiples vertus est usuellement recommandée pour apaiser les règles douloureuses. sa propriété emménagogue permet de traiter les troubles de la menstruation chez la femme, comme les dysménorrhées et les aménorrhées, en augmentant les contractions utérines. elle régularise les menstruations difficiles et douloureuses, modère l’abondance des règles et diminue les bouffées de chaleur.

l’armoise est souvent conseillée dans le traitement des troubles digestifs, des douleurs articulaires et musculaires, de l’anorexie, des spasmes, de l’insomnie ainsi que pour l’expulsion des vers intestinaux. cette plante présente aussi des effets antibactériens, toniques et diurétiques. grâce à ses actions antifongiques, antiparasitaires et antibactériennes, cette médication naturelle présente la faculté de traiter les différentes infestations de parasites, telles que l’infection urinaire, le catarrhe nasal ou l’inflammation des voies aériennes, ainsi que l’infection bronchique. ce diurétique peut être aussi utilisé dans le traitement des œdèmes et de l’hypertension artérielle. son usage en cas de rétention d’eau est réellement efficace. 

cette plante médicinale agit en outre comme un antidépresseur.

en boisson de santé draineuse du sang, il suffira d’ajouter cinq cuillères à soupe dans un litre et demi d’eau à boire dans la journée, pour nettoyer le sang, régulariser le cycle menstruel. ce sera aussi votre allié pour toute cure d’amincissement. 

l’hydrosol d’armoise a plusieurs propriétés :

  • excellent draineur du sang : il lutte contre la mauvaise circulation veineuse et la cellulite
  • régulateur du cycle menstruel, il soulage les troubles du cycle menstruel et aide à purifier le sang, de la puberté à la ménopause.
  • décongestionnant, il lutte contre la couperose, les varices et varicosités.
  • nettoyant du sang, il participe à toute cure d’amincissement. 

en bien-être, on peut le transformer en brumisateur énergisant : il suffira de quelques vaporisations dans l’atmosphère. l’hydrolat d’armoise est un très bon nettoyeur énergétique et rééquilibrant. 

en beauté, l’hydrosol d’armoise est reconnu être un excellent vasoconstricteur. en synergie avec l’hydrosol de lavande ou d’églantier, il éclaircit les peaux couperosées et/ou irritées et redonnera de l’éclat à votre peau. 

les hydrosols sont des produits sensibles aux pollutions. produits à conserver dans un endroit frais, à l’abri de la lumière et de la chaleur. si vous observez un dépôt semblable à des poussières en suspension, filtrez votre hydrosol à l’aide d’un filtre en papier. si une fermentation s’est créée, et que vous remarquez une modification de l’aspect et de l’odeur de votre hydrosol, ne l’utilisez plus.

avant toute consommation d’hydrosol par voie orale, prenez connaissance de ses contre-indications et respectez impérativement les dosages préconisés. en cas de doute, consultez-nous.

VOUS POUVEZ AUSSI AIMER