un point sur l’alimentation… 

de nombreuses théories existent sur l’alimentation saine : toutes offrent des avantages… et des inconvénients. Dans sa physiologie, l’homme est plus proche du singe que du lion, de l’oiseau ou du poisson ; il est bon que la nourriture de base soit essentiellement crue : fruits, légumes, racines, graines germées, œufs, algues… Les produits du pays sont à privilégier par rapport aux produits exotiques. 

aujourd’hui, seriez-vous capable de capturer et de tuer un animal à mains nues pour en manger un morceau à même le cuisseau ? Ne préféreriez-vous pas cultiver dans votre cuisine quelques graines germées ? Savez-vous que la planète entière pourrait être correctement nourrie, nous pourrions stopper la famine en une année de cultures si nous mangions des protéines végétales venant de graines germées plutôt que de protéines animales ? Les surfaces cultivées, la déforestation pour faire paître des vaches, les quantités de graines et herbes pour leur alimentation, les quantités d’eau pour les abreuver, les excréments à transformer… n’ont aucune commune mesure – écologiquement parlant – avec les quelques graines qui germent dans la cuisine ! 20 fois plus de ressources sont nécessaires pour 100 g de protéines animales comparées à 100 g de protéines végétales ! Ouvrons les yeux ! 

le saviez-vous ?

pour nourrir une vache (500 à 700 kg) qui donne 200 kg de viande (protéines animales), il faut 20 fois plus de surfaces cultivées que pour obtenir 200 kg de graines germées (protéines végétales).

pourquoi consommer des graines germées ? 

elles sont riches, vivantes et énergétiques, de plus, elles se digèrent beaucoup plus facilement que des céréales cuites, tout en nourrissant correctement, alors que les céréales cuites “encrassent” un organisme souvent déjà affaibli par une nourriture de mauvaise qualité. Cela n’exclut pas totalement les céréales cuites, un peu pour se faire plaisir (en période de transition alimentaire seulement) mais pas de pâtes ni de riz à tous les repas, même complets et bio ! Testez plutôt les spaghettis de courgettes ou de carottes jaunes à la sauce arabiata, un délice ! (recettes que vous pouvez retrouver dans le tome 3 de la Cure Zen Detox Aromatic).

les graines germées sont une remarquable source de “médicaliments” nutritifs, digestes et constructeurs d’une bonne vitalité. Elles sont un apport fantastique de nutriments, du booster d’énergie sous faible volume, de la matière à protéine végétale, des oligoéléments et des sels minéraux directement assimilable par l’organisme. 

il existe une grande variété de graines germées que vous pouvez consommer ; faciles à préparer sont les graines de quinoa qui sont appréciées par petits et grands, elles germent aisément en quelques heures, tout simplement dans une passoire type chinois sans plus les arroser, il est toutefois indispensable de bien les rincer sinon amertume assurée – les graines de tournesol (simplement trempées quelques dizaines de minutes, sont consommables et craquantes ; pour la germination, c’est un à deux jours) – les graines de lentilles vertes ou corail et le sarrasin sont des graines germées particulièrement nutritives et tout le monde les réussit. Les petites graines fines telles que l’alfalfa, l’oignon, le radis, le brocoli, le chou, les petits pois sont amusantes, reminéralisantes et permettent de varier goûts, odeurs et saveurs. Les grands chefs ont commencé à les utiliser avec “b(r)io” depuis quelques décennies. On peut également s’amuser à préparer de “jeunes pousses” dans sa cuisine ! Délicieuses, vivantes, toujours prêtes et tellement économiques ! 

protégeons notre santé et la planète en mangeant des graines germées, cette formidable source de protéines végétales ! Alimentation des esséniens, aliment de survie de l’an 3000, déjà aliment des cosmonautes, super-aliment de nos jours ! Imaginez la force qu’il faut à la petite graine pour soulever la terre et devenir plante, herbe, fleur ou arbre ! Les graines germées, faciles à préparer, sont un des “éléments-aliments” remarquables de notre santé, avec les fruits frais, secs et séchés, les jus de légumes et les crudités. Saviez-vous qu’il faut quelques quintaux de graines pour nourrir un ruminant dont on mangera la viande (pour l’énergie, disent-ils !), qu’avec ces mêmes quintaux de céréales germées on nourrirait un département pendant quelques semaines… la vache n’aura nourri que quelques personnes pour un repas ! Pour la même énergie vitale, les graines germées nourriront 20 à 100 fois plus de monde. Avec les graines germées, nous travaillons pour notre santé et la survie de notre Terre ! 

les graines germées sont une merveilleuse source de protéines pour les personnes affaiblies ou les grands sportifs qui veulent rapidement gagner de la masse musculaire, qui ont besoin d’une plus grande source de protéines que les autres. Elles réparent et renforcent les tissus et sont aussi riches en minéraux, fibres solubles et probiotiques qui faciliteront une assimilation harmonieuse des nutriments. D’où l’importance de faire germer/tremper ses graines : leur digestion- assimilation-disponibilité est augmentée par la réhydratation et encore plus par la germination. 

le saviez-vous ?

les graines germées apportent des enzymes indispensables à la vie, elles se digèrent très facilement, elles ne laissent pas de toxines dans l’organisme.

de plus, à poids égal, les graines germées sont 30 à 40 fois plus riches en protéines que la viande.

pour en savoir plus sur les protéines végétales et animales, vous pouvez découvrir notre précédent articles sur l’apport en protéines de l’alimentation vivante ici 

comment faire ses graines germées à la maison ? 

munissez-vous tout d’abord d’un germoir. Le germoir idéal ? Un bocal, une étamine (ou un morceau de moustiquaire), un élastique, une passoire ! Oubliez les germoirs à étages où les graines pourrissent par trop de rinçage, de quoi se désespérer de préparer des graines ! Déposez ensuite votre bocal dans une assiette avec un galet pour permettre au bocal d’être en diagonale et que l’eau s’égoutte comme dans un germoir ordinaire. 

pour faire germer vos graines, il est important de les rincer jusqu’à ce que l’eau soit claire et de les laisser tremper toute une journée ou une nuit. Selon les graines, l’emplacement, la chaleur, l’hygrométrie ambiante. Trouver la bonne place dans la cuisine pour faire germer harmonieusement les graines est utile, voire indispensable. 

Veillez à ensuite les rincer à nouveau une fois par jour : les graines ne doivent être ni trop sèches ni trop humides pour qu’elles ne moisissent pas. Vos graines sont prêtes en quelques jours ! Les graines germées sont économiques et se conservent très facilement ; vous pouvez en réaliser une grande quantité puis les placer dans des ziplock avec un morceau de papier absorbant au frigo ! 

les graines germées s’utilisent dans toutes vos recettes ! On peut les passer au mixer ou les ajouter aux jus de légumes ou dans les salades, les associer à de l’avocat ou des fruits secs, au petit-déjeuner dans les smoothies avec du lait d’amandes ou encore faire des salades de graines germées colorées, des salades “gagneurs”, des salades d’énergie ! 

les graines germées de quinoa et tournesol font aussi de bons laits nutritifs. Pour les réaliser, faire tremper un bol de fruits secs de votre choix (oléagineux) quelques heures à une nuit, rincez, jetez l’eau. Dans le blender, ajoutez aux fruits retrempés de l’eau en quantité suffisante pour un lait ou une crème. 

que faire des graines que j’ai en trop qui risquent de passer ? Les graines germées fraîches peuvent être passées au déshydrateur, elles donnent de délicieux « bonbons » croquants ! Vous pouvez également les ajouter à vos recettes de granolas ou crackers pour ajouter du croquant, du goût et des protéines ! 

en bref… 

les graines germées sont de super aliments, boosters d’énergie pour les malades qui veulent retrouver la santé, les sportifs et les intellectuels gagneurs en avant pour les graines germées ! 

elles sont également une économie calculable ! Nous sommes nourris d’une poignée de graines germées chaque jour ;  un végétalien économise 4500 L d ’eau, 20 kg de céréales, 3 m2 de forêt, 9 kg de CO2, une vie animale, en comparaison avec un carnivore… en bonus : une participation à la sauvegarde de la planète ! 

alors à vos graines, prêts ? Germez ! 

pour apprendre à CRUsiner en vidéo, rendez-vous sur universnellygrosjean.com sur le module « CRUsine aromatic’ »

NOTA BENE

toutes ces indications sont à titre indicatif et conviennent à la plupart d’entre nous. Elles n’excluent pas la consultation de votre médecin traitant.

nous vous conseillons

Nos Produits

TOURNEZ LA ROUE!

  • Tentez votre chance pour gagner une réduction
  • 1 essai par email
  • Bonne chance !
Tentez votre chance!
Never
Remind later
No thanks